514.528.5924
jp@villemure.net

mixage et/ou mastering | Voir la liste détaillée [pdf]

Philippe Brach Sunny Duval Samuele Eve Cournoyer Urbain Desbois Someurland Le Husky Navet Confit L'Indice #Numéro Michèle O. Les incendaires Dramatik Lazy Lovers Balmoral Prince Mychkine Maxime Auguste Syzzors Bolduc tout croche Travelling Headcase Bermudes Maison Brume Marc-Antoine Larche Chahut d'ruelle Francis Faubert Amour à jeun Leela Cou Coupé Sébastien Lafleur Le Havre Les Shirley JohnE5 Lo Ra Maude Audet Mykalle Liliane Pellerin Apadoorai Flavie Atchoum MONDE À PART Messieurs, dames Jardins mécanique Sunminds Melodome La Bronze Les hôtesses d'Hilaire Kinnkajou Shékélé Un 1er mai Lac Estion Louis Beaudoin Stéréosaure Flo Mab The Urban Indians Meteor Ranchero Le Lem Nosbig Paul-Yanic Jjanice+ Guylaine Et Réjean x.Laplante Samian Cougar Cougar Electrolise Robopop

consultation/formation

J'offre des services de consultation et de formation individuels ou en groupe pour ceux qui désirent acquérir plus d'autonomie dans leurs productions. Vous apprendrez une méthodologie efficace et des petits trucs qui vont rehausser instantanément la qualité sonore de votre musique. Je peux me déplacer et vous accompagner dans votre mixage directement sur votre lieu de travail.

Voici certaines connaissances que je peux vous aider à perfectionner :

- Comprendre les bases de l'acoustique, de la psychoacoustique et de l'audionumérique.
- Comprendre les principaux paramètres des modules d'effets (EQ, Compression, Reverb, Saturation, etc)
- Préparer et mixer les pistes de batterie
- Nettoyer et mixer les pistes de voix
- Établir et concrétiser sa vision artistique.
- Faire soi-même un mix organisé et cohérent, prêt à l'étape du mastering
- Comprendre le rôle du technicien de mastering

J'ai publié le manuel "Mixer son propre album" qui accompagne mes formations. Vous pouvez le télécharger gratuitement ici.

blog

mardi 29 juillet 2014

4 idées pour garder le focus au mixage



Découper les tâches

Gérez toutes les tâches d’édition et de correction lors d’une session dédiée à cette fin.  Ne pas confondre les étapes d’édition et celles du mixage.  Quand vous mixez, vous portez votre attention sur la musique d’une manière particulière et vous ne devriez jamais être distrait par un coup de percussion qui n’est pas à sa place.  Les mixeurs “étoiles”, ont généralement recours aux services d’assistants pour préparer les sessions.  Il ne reste plus au mixeur qu’à laisser aller sa créativité et faire ressortir le meilleur de la chanson en se concentrant exclusivement sur l'impact émotionnel de ses choix.


Prendre des notes

Avant même de commencer à toucher les boutons, écoutez attentivement la chanson. Si vous mixez pour quelqu'un d'autre vous avez probablement accès à son mixe préliminaire.
Écoutez bien, essayez de comprendre ce que l'artiste cherche à exprimer avec sa musique. Parlez avec l'artiste et le réalisateur, prenez des notes, écrivez un plan de travail.  Lorsque vous aurez terminé votre première version de mixe, prenez du recul.  Au retour devant l'ordinateur ou la console, écoutez et notez les modifications à faire plutôt que de mettre immédiatement les mains à la pâte.

Fermer les yeux

Parlant d'écouter, vos yeux détournent ce que vos oreilles perçoivent.  Simple exemple, écoutez la première minute de cette vidéo, vous découvrirez l'effet McGurk.  

  
Voici une anecdote qui m'est arrivé régulièrement avec des clients. Je place un plugin sur une piste, je tourne 2 ou 3 boutons. Le client s'exclame : "WOW! ça sonne beaucoup mieux maintenant". Le petit hic, c'est que le plugin n'était pas activé. Ça démontre à quel point le sens de la vue peut fausser notre perception auditive. C'est valable pour les clients, mais c'est aussi valable pour vous-même. Les lumières, les boutons et les aiguilles qui bougent peuvent influencer vos choix et c'est une généralement une mauvaise influence. Prenez régulièrement un petit moment pour fermer les yeux et écouter attentivement des passages de la chanson. Votre acuité auditive augmentera après quelques secondes d'écoute dans le noir.

Technique Pomodoro 

Vous connaissez peut-être déjà cette technique de gestion du temps de productivité. J'ai essayé de l'intégrer à mon travail de mixeur. Jusqu'à maintenant je n'en retire que du positif. Grossièrement, il s'agit d'utiliser un chronomètre et de vous concentrer de façon intensive pendant 25 minutes à une tâche. Quand le 25 minutes est terminé, vous pouvez prendre 5 à 10 minutes de pause pour détendre votre esprit, étirez vous, faites un peu de vaisselle. C'est parfait, car l'art du mixage requiert de prendre régulièrement des pauses.



Aucun commentaire:

suivez-moi sur facebook

derniers articles