514.528.5924
jp@villemure.net

mixage et/ou mastering | Voir la liste détaillée [pdf]

Philippe Brach Sunny Duval Samuele Eve Cournoyer Urbain Desbois Someurland Le Husky Navet Confit L'Indice #Numéro Michèle O. Les incendaires Dramatik Lazy Lovers Balmoral Prince Mychkine Maxime Auguste Syzzors Bolduc tout croche Travelling Headcase Bermudes Maison Brume Marc-Antoine Larche Chahut d'ruelle Francis Faubert Amour à jeun Leela Cou Coupé Sébastien Lafleur Le Havre Les Shirley JohnE5 Lo Ra Maude Audet Mykalle Liliane Pellerin Apadoorai Flavie Atchoum MONDE À PART Messieurs, dames Jardins mécanique Sunminds Melodome La Bronze Les hôtesses d'Hilaire Kinnkajou Shékélé Un 1er mai Lac Estion Louis Beaudoin Stéréosaure Flo Mab The Urban Indians Meteor Ranchero Le Lem Nosbig Paul-Yanic Jjanice+ Guylaine Et Réjean x.Laplante Samian Cougar Cougar Electrolise Robopop

consultation/formation

J'offre des services de consultation et de formation individuels ou en groupe pour ceux qui désirent acquérir plus d'autonomie dans leurs productions. Vous apprendrez une méthodologie efficace et des petits trucs qui vont rehausser instantanément la qualité sonore de votre musique. Je peux me déplacer et vous accompagner dans votre mixage directement sur votre lieu de travail.

Voici certaines connaissances que je peux vous aider à perfectionner :

- Comprendre les bases de l'acoustique, de la psychoacoustique et de l'audionumérique.
- Comprendre les principaux paramètres des modules d'effets (EQ, Compression, Reverb, Saturation, etc)
- Préparer et mixer les pistes de batterie
- Nettoyer et mixer les pistes de voix
- Établir et concrétiser sa vision artistique.
- Faire soi-même un mix organisé et cohérent, prêt à l'étape du mastering
- Comprendre le rôle du technicien de mastering

J'ai publié le manuel "Mixer son propre album" qui accompagne mes formations. Vous pouvez le télécharger gratuitement ici.

blog

mardi 30 septembre 2014

Travailler dans le merveilleux monde de la musique

Hier LinkedIn m’a rappelé que ça fait maintenant 9 ans que je fais du mixage, mastering et autres tâches de production sonore à mon compte.  Sur ces 9 ans je dois vous dire que j’en ai pris 5 à travailler en dessous du salaire minimum!  On parle ici de générer un revenu entre 6000 et 9000 dollars par année.  Cependant, j’ai toujours perçu ces premières années comme un investissement sur moi-même.  Je créais mon travail, mon expertise, ma réputation tranquillement, je développais mon indépendance.  Aujourd’hui, je me rends compte que j’ai eu raison de faire ces petits sacrifices au départ.  Depuis 4 ans je pratique exclusivement mon art et j’arrive à payer tous mes comptes et même à mettre un peu d’argent de côté tout cela en exerçant ma passion.


Je me fais régulièrement demander si ça vaut la peine d’aller dans une école privée du type Musitechnic ou Trebas.  À cela, je répondrai que ça dépend... Ces études coûtent très cher et ne sont absolument pas garantes d’un emploi à court terme.  Je conseille toujours aux gens d’y aller seulement s’ils ont une démarche personnelle assez avancée.  J’ai moi-même fait un cours à Musitechnic, je ne crois pas que c’est ce qui m’a aidé à dénicher du travail au début.  Je soupçonne que l’aura de sérieux que me donnait le baccalauréat en génie informatique que j’ai fait précédemment a pu aider.  Ça et probablement l’attitude.  Bref, faudrait demander aux gens qui m’ont engagé dans le temps chez Audio Z.  Cela dit, je ne suis pas resté là longtemps, je n’ai pas aimé travailler exclusivement sur de la publicité.


jeudi 11 septembre 2014

Comme une ouverture sur un autre monde.

Ce qui est particulièrement bien avec la musique, que dis-je, ce qui est passionnant avec la musique c’est que nous sommes transportés instantanément dans un autre monde.  Qu’il soit douillet et chaleureux ou angoissant et ténébreux, la musique possède cette puissance incroyable.   L'efficacité est décuplée quand le boulot de production est bien fait d’un bout à l’autre de la chaîne, c’est-à-dire de la composition au matriçage.  

Au milieu de tout cela, votre rôle en tant que mixeur est de créer un panorama, d’ouvrir l’espace pour créer l'illusion que ce monde parallèle trouve son entrée par les hauts-parleurs.  Pour ce faire, voici quelques petits trucs techniques que vous pouvez appliquer sur votre projet et adapter à votre guise.


mercredi 3 septembre 2014

Démystifier l'étape du mastering

Je ne sais pas trop quand exactement j’ai commencé à pratiquer l’art subtil du mastering/matriçage (nous utiliserons le terme francisé pour la suite du texte, ok?).  

Au début ça provenait d’une nécessité.  Je n’avais tout simplement pas l’argent pour faire affaire avec des professionnels reconnus, j’essayais donc de me débrouiller tout seul.  La première fois que j’ai fait le matriçage d’un album complet pour quelqu’un d’autre c’est en 2007 pour le groupe JohnE5  qui nous ont offert à l’époque le succès radio “Comment ça va Marc Hamilton”.  






suivez-moi sur facebook

derniers articles