514.528.5924
jp@villemure.net

mixage et/ou mastering | Voir la liste détaillée [pdf]

Philippe Brach Sunny Duval Samuele Eve Cournoyer Urbain Desbois Someurland Le Husky Navet Confit L'Indice #Numéro Michèle O. Les incendaires Dramatik Lazy Lovers Balmoral Prince Mychkine Maxime Auguste Syzzors Bolduc tout croche Travelling Headcase Bermudes Maison Brume Marc-Antoine Larche Chahut d'ruelle Francis Faubert Amour à jeun Leela Cou Coupé Sébastien Lafleur Le Havre Les Shirley JohnE5 Lo Ra Maude Audet Mykalle Liliane Pellerin Apadoorai Flavie Atchoum MONDE À PART Messieurs, dames Jardins mécanique Sunminds Melodome La Bronze Les hôtesses d'Hilaire Kinnkajou Shékélé Un 1er mai Lac Estion Louis Beaudoin Stéréosaure Flo Mab The Urban Indians Meteor Ranchero Le Lem Nosbig Paul-Yanic Jjanice+ Guylaine Et Réjean x.Laplante Samian Cougar Cougar Electrolise Robopop

consultation/formation

J'offre des services de consultation et de formation individuels ou en groupe pour ceux qui désirent acquérir plus d'autonomie dans leurs productions. Vous apprendrez une méthodologie efficace et des petits trucs qui vont rehausser instantanément la qualité sonore de votre musique. Je peux me déplacer et vous accompagner dans votre mixage directement sur votre lieu de travail.

Voici certaines connaissances que je peux vous aider à perfectionner :

- Comprendre les bases de l'acoustique, de la psychoacoustique et de l'audionumérique.
- Comprendre les principaux paramètres des modules d'effets (EQ, Compression, Reverb, Saturation, etc)
- Préparer et mixer les pistes de batterie
- Nettoyer et mixer les pistes de voix
- Établir et concrétiser sa vision artistique.
- Faire soi-même un mix organisé et cohérent, prêt à l'étape du mastering
- Comprendre le rôle du technicien de mastering

J'ai publié le manuel "Mixer son propre album" qui accompagne mes formations. Vous pouvez le télécharger gratuitement ici.

blog

jeudi 17 décembre 2015

Comment savoir si votre mix est "dans la zone"

Au début de la semaine j'ai fait un petit sondage sur ma page Facebook afin de savoir quel sujet traiter dans mon prochain article.


Résultats : B l'emporte donc haut la main et c'est pourquoi je vais vous donner mon truc "fool proof" pour savoir si votre mix est "dans la zone".  Ça va comme suit!





1- Posez un limiteur sur le master, augmentez le volume pour atteindre DR8, C'est-à-dire, une valeur RMS (root mean square) de -8 dB.   La valeur RMS nous indique la quantité d'énergie sonore déployée par le mix.   Pour savoir que j'arrive bien à cette valeur, j'utilise TT Dynamic Range Meter (ci-bas), un plugin très précis et gratuit, mais maintenant difficile à trouver.  (J'ai une vieille version dans mon Dropbox, avis aux intéressés)



Pour les utilisateurs de Logic ou Cubase (VST), je vous suggère de télécharger Voxengo SPAN, gratuitement.  Pour avoir une lecture juste des RMS vous devez ajuster à DBFS+3 (en bas à droite)





2- D'abord, si vous avez de la misère à vous rendre à -8 RMS sans que votre mix sonne énormément compressée c'est qu'il y a un problème. C'est que vous avez mal alloué l'énergie sonore dans votre mix.  Le problème se trouve très probablement dans les basses fréquences.  Comme vous savez déjà, à niveau de perception égal les basses fréquences utilisent beaucoup plus d'énergie que les fréquences médianes (mids).  Essayez de régler ce petit problème en réduisant les basses sur certains instruments.  Si vous arrivez maintenant à vous rendre à DR8 sans trop affecter la qualité sonore du mix, passez au point 3.

3- Maintenant, insérer dans le projet une référence musicale relativement moderne que vous appréciez et qui a un niveau sonore qui tourne autour de -8 RMS (DR8).  Vous pouvez consulter cette page pour vous aider à trouver .  Assurez-vous qu'elle ne joue pas à travers la piste master sur laquelle vous avez placé le limteur.  Maintenant, comparez votre mix avec limiteur à la référence.  Est-ce que la référence apparaît est beaucoup plus forte que votre mix?  si c'est essentiellement la même chose, c'est signe que vous êtes possiblement dans la "zone" du moins au niveau technique.

Si la référence apparaît beaucoup plus forte que votre mix pour la même quantité d'énergie RMS, vous avez un ou 2 petits problèmes.  Passez au point 4.

4- Les 2 principaux problèmes que je peux voir à ce stade ci sont les suivants :

a) Vous avez trop et mal compressé un peu tout.  Il n'y a plus assez de mouvement dynamique dans votre chanson, elle sonne donc un peu morte et terne en comparaison des références.  La solution rapide serait de repasser sur les principaux instruments de votre chanson, ouvrir les compresseurs et ralentir l'attaque en plus de baisser légèrement les ratios.  Écoutez à très bas niveau lors de cette manoeuvre les mouvements dynamiques seront plus facilement perceptibles.  Règle d'or, la musique doit bouger et respirer pour créer un impact émotif.



b) Deuxième problème, un peu plus mineur, si vous êtes comme moi, vous mixez souvent trop "sombre", pas assez de hautes fréquences.  Essayez de placer un filtre "shelving" dans les hautes sur votre master, avant le limteur et comparez avec votre pièce de référence.  Il se peut que le problème se règle de cette manière.





Autres problèmes typiques 


Parmi les autres problèmes typiques il y a les résonances harmoniques.  Certains instruments produisent des résonances qui ne sont pas toujours harmoniquement compatibles avec l'accord ou la note jouée.  Cela utilise inutilement de l'énergie et focus notre attention à la mauvaise place.  Faites le ménage de ces résonances avec un "notch filter".


Un manque d'ambiance aussi peut nuire au volume apparent d'un mix.  Quelques reverbs courts bien placés peuvent donner beaucoup plus d'énergie que la compression dans certains cas.  Pour un reverb court calculez vos temps de réverbération pour éviter un chaos dans le domaine temporel.  Partez de ce petit calcul comme point de départ.  Temps de réverbération = 60000 / BPM.

Si votre mix avec limiteur se compare mal avec votre référence, c'est peut-être aussi que rien ne se démarque.  Une fâcheuse habitude des débutants est d'essayer de faire tout sonne égal et lisse.  Il est impératif de créer des contrastes pour rendre un mix intéressant, énergique et vivant.  Un ou deux éléments doivent conduire la pièce (par exemple : guitare et voix à l'avant, le reste en appui sauf sur des punchs ou sections.)


Explications 


Les pistes que je vous viens de vous donner indiqueront si votre mix passe la barre, du moins techniquement.  Pour ce qui est de l'intérêt artistique, la vraie de vraie vérité c'est qu'il n'existe pas de truc "fool proof".  Le seul moment où vous allez savoir réellement si votre mix fonctionne c'est quand il sera diffusé à un public.  Si les gens apprécient la chanson, que les radios la font jouer, etc etc, c'est signe que tout s'est bien passé ou que vous avez beaucoup de chance!  


Les paramètres que je vous ai présentés vous aiderons au moins à savoir si le mix est prêt pour être envoyé au mastering.  Mettre un limiteur à DR8 sur votre mix  permet de tester à peu près comment votre mix répond à ce processus, parce que c'est par là qu'il va passer éventuellement.  

Ah, et n'oubliez pas d'enlever le limiteur avant d'envoyer au mastering.


Trucs pour la route


Écoutez le mix en présence de quelqu'un hors du projet.  Les problèmes se présenteront à votre attention comme par magie.  C'est un peu comme si votre cerveau tentait de se mettre à la place de la personne d'à côté  Ça peut sembler ésotérique, mais ça fonctionne.  Il existe probablement des explications en neurosciences pour expliquer le phénomène...


Aussi, j'en parle tout le temps à tout le monde, mais j'aime beaucoup utiliser Reference3 de Sonarworks qui régularise la réponse en fréquence de mes casques d'écoute.  J'entends rapidement des problèmes qui auraient pu passer sous le radar durant le mixage.


Vous appréciez mes articles?  Ayons une meilleure connexion.  Abonnez vous à ma liste d'envoi pour recevoir les articles directement dans votre boîte courriel.  Pas de SPAM, juste de l'information et des nouvelles connaissances.

Vous pouvez également me suivre sur Facebook, je poste régulièrement des petits trucs, idées ou liens pertinents.  

Aucun commentaire:

suivez-moi sur facebook

derniers articles